< Retour

Patrimoine et compétitivité de l’entreprise : les DRH européens prennent position

Les débats sur la compétitivité des entreprises quittent une focalisation ancienne et exclusive sur la compétitivité des prix (salaires, charges sociales, énergie, matières premières…), pour s’orienter désormais vers la compétitivité hors prix : politiques industrielles, stratégies de différenciation et spécialisation, attractivité des territoires, relations entre entreprises dans un écosystème, … Une longue chaîne de causalité se met en place entre ces éléments, avec un chaînon qui relie le tout : le patrimoine immatériel de l’entreprise, et en particulier son patrimoine humain.

 

Pour la troisième édition de son forum annuel en mai 2013, le Cercle des DRH européens, sous la direction d’Yves Barou (Président de l’Association nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes), a tenté de donner toute sa place à ce chaînon manquant. Dans cette recherche collective à l’échelon européen, des DRH mêlent leurs réflexions à celles de syndicalistes comme Patrick Itschert de la Confédération Européenne des Syndicats, Rainer Gröbel d’IG Metall ou Jean-Paul Bouchet de la CFDT, ou d’autres acteurs comme Nicole Notat de Vigeo ou Walter Joachman de Kienbaum, des analystes comme Stephen Bevan de la Work Foundation, Charles-Henri Besseyre des Horts d’HEC ou encore Steve Jefferys de l’Institut de recherches britannique Working Lives. Parmi les entreprises représentées par leur DRH : Air France, Areva, Dassault Aviation, DB Schenker Rail, Merck, Orange, Renault, SNCF, Tetra Pak, Thalès, Vodafone, …

 

Les résultats de ces réflexions font l’objet d’une publication : « Patrimoine humain de l’entreprise et compétitivité » (éditions des Ilots de résistance, 2014). L’analyse sociale y est enrichie d’autres apports : économique avec Michel Aglietta, philosophique avec Pierre-Olivier Monteil et Christophe Fourel, artistique avec Christian Monjou, historique et géographique avec Lionel Zinsou.

 

Kea&Partners, représenté par Jérôme Julia, a pris part à ce forum, ses réflexions et productions, au travers notamment d’un article – « Le patrimoine immatériel, source de compétitivité, de développement et d’engagement », – et de l’illustration d’un cas d’entreprise, avec Véronique Rouzaud, DRH du Groupe Areva.

 

La quatrième édition du forum annuel aura lieu du 15 au 17 mai 2014 sur le thème : « Les entreprises européennes, gagnantes ou perdantes dans le jeu de la mondialisation humaine ? ». Un prétexte pour faire, à quelques jours des élections européennes, le bilan de l’intégration des pays de l’UE et la mobilité des talents. Une occasion aussi pour partager avec des DRH de grands groupes l’importance du management des « craft pots » ©, au moins autant que celui des « high pots », et de partager certaines idées de la nouvelle Revue de Kea, consacrée à la Kindled Company ©.

 

Posté par lesimmaterielsactifs.com
0 Commentaire(s)

Écrire un commentaire

Question de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.