< Retour

En période de crise, prenez la troisième classe !

La première classe (d’actifs) – les actifs financiers – est chère et rare en cette période de contraction du crédit ; la seconde classe – les actifs matériels – est bondée : point n’est besoin d’augmenter les capacités de production alors que la consommation baisse. Que reste-t-il ? La troisième classe ! Les actifs immatériels ont aujourd’hui un retour sur investissement inégalé.

 

0 Commentaire(s)

Écrire un commentaire

Question de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.