< Retour

Mimétisme et singularité

Les débats de l’immatériel montrent encore les différences d’approche : activer les immatériels n’a de sens que pour augmenter la différenciation stratégique de l’entreprise et non pour mettre en place de nouveaux tableaux de bord normatifs. Les seuls immatériels critiques sont les pépites de l’entreprise qui lui permettent de mettre de la valeur ajoutée non copiable autour d’un produit ou d’un service. Une alternative à la course poursuite concurrentielle qui épuise certaines entreprises.

 

 

http://www.lesdebatsdelimmateriel.com/2012/01/interview-de-herve-baculard/

0 Commentaire(s)

Écrire un commentaire

Question de sécurité * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.